Remise de décoration à Klemen RAMOVŠ

Pierre-François MOURIER, Ambassadeur de France en Slovénie, a remis les insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres de la République française à Klemen RAMOVŠ, le mercredi 5 décembre 2012 à la Résidence de France à Ljubljana.

JPEG - 48.5 ko
Pierre-François Mourier et Klemen Ramovš

En tant que fondateur et directeur artistique du festival de musique baroque Seviqc Brežice, Klemen RAMOVŠ fait preuve d’un enthousiasme et d’un engagement remarquables dans la défense d’une haute idée de la culture, mettant en valeur le patrimoine architectural slovène et donnant une place de choix aux artistes français invités.

Par cette décoration, la France a souhaité récompenser Klemen RAMOVŠ qui, par sa créativité artistique, a réussi à faire partager sa passion pour la musique baroque à un public de plus en plus large.

JPEG

A cette occasion, l’Ambassadeur a prononcé l’allocution suivante :

Cher Klemen Ramovš,

Vous dites de votre festival SEVIQC que son nom est l’acronyme d’une phrase en latin de votre création, Semper Viva Quam Creata (« toujours vivante comme à sa création » – le mot « musica » étant bien sûr sous-entendu) : voilà qui résumerait sa philosophie artistique et professionnelle. Je voudrais faire mienne cette phrase, mais au masculin, si vous le voulez bien : Semper vivus quam creatus, pour résumer votre parcours, celui d’un homme dont l’énergie et l’engagement indéfectible sont mis sans réserve au service d’une haute idée de la culture.

De 1976 à 2001, vous avez joué en tant que flûtiste dans de nombreuses formations de musique de chambre en Europe, en Israël, en ex-Union soviétique, en Amérique du Sud et vous avez dirigé des master-classes internationales en Slovénie, en Croatie, en Hongrie, en Allemagne et en Israël. Vous avez également produit de nombreux enregistrements pour la radio, la télévision ou le cinéma. Depuis 1979, vous êtes professeur à l’école de musique de Radovljica, dont vous présidez le comité. De 1992 à 1995, vous avez enseigné à l’académie de musique de Graz.

Votre festival de musique baroque a vu le jour sous la forme de l’Académie internationale de musique baroque de Radovljica en 1982, académie qui a évolué par la suite sous la forme du festival de Radovljica. En 1997, vous quittez Radovljica pour Brežice et le festival Seviqc Brežice voit officiellement le jour.

Dans le cadre de ce festival, dont vous êtes le fondateur et dont vous assurez les directions générale et artistique, vous faites preuve d’un enthousiasme et d’un sérieux remarquables et faites partager à un public de plus en plus large votre passion pour la musique baroque. Contre une tendance à la concentration des manifestations culturelles dans la capitale, vous choisissez de mettre en valeur le patrimoine architectural de la province slovène : les châteaux de Velenje, de Brežice, de Lemberg, les églises de Litja, de Trebnje résonnent au son des ensembles étrangers que vous triez sur le volet.

La grande qualité de votre festival reconnu internationalement, auquel l’Institut français de Slovénie est régulièrement associé, permet aux nombreux artistes français qui y sont programmés chaque année de jouir d’un écho particulièrement appréciable : je citerais La Ca’d’Oro, Le Baroque Nomade, Musicall Humors, le Concert de l’Hostel Dieu, Pierre Hamonet, cet été L’Eclat des Muses et l’Académie européenne d’Ambronay. En outre, par le biais de votre participation active au sein du réseau européen de musique ancienne (REMA), vous avez hissé avec succès le festival Brežice au rang des plus grands festivals européens, je pense notamment au festival d’Innsbruck, ou au festival d’Ambronay.

Voilà, je terminerai en vous souhaitant très sincèrement, « cor ad cor loquitur », de coeur à coeur, en écho à la devise latine de votre festival, de continuer à poursuivre la haute mission que vous vous êtes fixée pour notre plus grand bonheur à tous.

Cher Klemen Ramovš, au nom du Ministre de la Culture, je vous remets les insignes de chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres.

Dernière modification : 01/04/2014

Haut de page