Beti Likar - chevalier de l’ordre national du Mérite

Mme Beti Likar, ministre plénipotentiaire, responsable de la France au sein de la Direction des Affaires européennes du ministère slovène des Affaires étrangères, a été décorée chevalier de l’ordre national du Mérite le 29 septembre 2015.

Cette distinction récompense son engagement professionnel et personnel en faveur des relations franco-slovènes depuis plus de vingt ans. « Francophone et profondément francophile (…) Vous êtes devenue en quelque sorte la « mémoire » de notre coopération, qui sans votre engagement continu ne serait certainement pas la même aujourd’hui, » a déclaré l’Ambassadeur de France en Slovénie, M. Pierre-François Mourier, à l’occasion de la remise des insignes à la résidence de France.

JPEG

L’allocution prononcée par M. l’Ambassadeur :

« Chers collègues et amis,

Chère Beti Likar,

C’est un réel plaisir pour moi de vous accueillir aujourd’hui à la Résidence, en présence de vos proches, de vos amis et collègues du ministère des Affaires étrangères, pour vous remettre les insignes de chevalier de l’Ordre national du Mérite.

Cette distinction honore les personnalités étrangères qui, par leur action, contribuent au renforcement de nos relations bilatérales, à la diffusion de notre culture et de nos valeurs, et bien sûr de notre langue, que vous maîtrisez, chacun le sait ici, avec une grande aisance.

Francophone et profondément francophile, cela fait plus de vingt ans que vous vous engagez en faveur des relations entre la France et la Slovénie. Vous êtes devenue en quelque sorte la « mémoire » de notre coopération, qui sans votre engagement continu ne serait certainement pas la même aujourd’hui. Vous avez à ce titre le rare privilège de connaître tous les ambassadeurs et les diplomates qui se sont succédé au sein de cette ambassade et d’aucuns, au sein de votre ministère, ne manquent pas de vous qualifier, avec malice mais sûrement aussi envie, de « miss France ».

Permettez-moi, chère Beti, de rappeler brièvement quelques étapes de votre parcours. Après un diplôme en langues et cultures française et espagnole de l’Université de Ljubljana, vous avez rejoint le ministère des Affaires étrangères slovène où vous avez débuté votre carrière avec un dossier particulièrement étoffé comprenant le suivi bilatéral de la France, de Monaco, de la Belgique et du Luxembourg, en plus d’un certain nombre d’autres pays comme l’Espagne, la Grèce et la Turquie. Ces fonctions, vous les avez exercées pendant près de dix ans.

De 2003 à 2006, vous avez changé d’horizon pour vous consacrer à l’Irak et aux pays du Golfe.

Après ce crochet par le Moyen-Orient, vous êtes revenue à la Sous-direction de l’Europe occidentale, centrale et nordique en 2006, où vous avez de nouveau été chargée des dossiers France et Benelux. Vous occupez désormais, depuis 2007, la fonction de sous-directrice adjointe de la sous-direction aux Affaires européennes et responsable de la France, de Monaco et jusqu’à récemment de la Belgique et du Luxembourg.

Votre enthousiasme, votre gentillesse et votre professionnalisme font de vous une interlocutrice inestimable de cette ambassade en général, et bien sûr de l’ambassadeur en particulier : combien de visites de haut niveau avons-nous organisées ensemble depuis trois ans, dans une belle complicité et dans une ambiance, j’y insiste, toujours détendue et amicale ! En ce jour, République française souhaite vous témoigner de sa gratitude et rendre hommage à votre engagement personnel en faveur de la France et des relations bilatérales franco-slovènes.

Beti Likar, au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous remets les insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite. »

JPEG

L’allocution prononcée par Mme Beti Likar :

« Monsieur l’Ambassadeur, Monsieur le Directeur des politiques européennes, Ambassadeurs, chers collègues du ministère des Affaires étrangères et ma très chère famille,

J’ai été émue par votre courrier du mois de mai, Monsieur l’Ambassadeur, dans lequel vous m’aviez informée de ma nomination dans l’Ordre national du Mérite de la République française. À cette occasion je vous remercie sincèrement de la proposition que vous avez faite pour ma nomination auprès des autorités françaises ainsi que de votre soutien personnel. C’est un grand honneur pour moi de recevoir cette décoration.

Je vous remercie aussi de cette aimable réception que vous m’avez préparée.
Comme vous avez mentionné Monsieur l’Ambassadeur, mon chemin personnel et ma carrière professionnelle sont fortement liés à votre pays depuis la période de mes études de langue et de littérature françaises à la Faculté des lettres à Ljubljana. La connaissance du français a contribué principalement à mon emploi au ministère des Affaires étrangères où j’ai très vite consacré ma carrière à la France.

Parfois mes collègues me demandent prudemment pourquoi je travaille si longtemps sur le dossier de la France. Ma réponse est très simple : parce que ce n’est jamais ennuyeux. S’occuper du pays qui est l’un des moteurs de l’Union européenne et une puissance diplomatique, avec une grande influence dans la politique étrangère, reste toujours un défi.

Je suis fière de pouvoir travailler au profit des relations entre la Slovénie et la France, qui se sont considérablement intensifiées au cours des dernières années. Ensemble avec l’ambassade de France, notre ambassade à Paris et mes collègues au ministère des Affaires étrangères, nous avons préparé beaucoup d’événements et de visites importantes, parmi lesquelles je dois mentionner la première visite du Président de la République française François Hollande en Slovénie en 2013, ainsi que de nombreuses rencontres au niveau du Premier ministre et du Ministre des Affaires étrangères, des consultations entre les deux ministères et ainsi de suite.

En collaboration étroite avec l’ambassade de France et différents ministères slovènes, en 2011 nous avons préparé la déclaration politique du partenariat stratégique entre la Slovénie et la France, qui a été signée conjointement avec un plan d’action la même année à Paris. Cette année, nous avons préparé le second plan d’action du partenariat stratégique pour la période 2015-2018, signé en Slovénie par les Ministres des Affaires étrangères Karl Erjavec et Laurent Fabius.

Je me félicite d’avoir pu, à travers mon travail, poser une pierre dans la mosaïque vive des relations amicales entre nos deux pays. Seule, je n’y parviendrais jamais. C’est pourquoi je tiens à partager cette décoration avec vous, les diplomates de l’ambassade de France, et mes collègues au ministère des Affaires étrangères et à l’ambassade de Slovénie à Paris. En même temps, je vois cette décoration comme un encouragement pour mes futurs engagements. Je suis persuadée que nous rassemblerons nos forces au profit des relations franco-slovènes aussi à l’avenir.

À cette occasion, je voudrais remercier avant tout vous, Monsieur l’Ambassadeur, votre conseiller Benoît Schneider, ainsi que les autres membres de l’ambassade de France, non seulement pour une communication toujours très ouverte, mais pour votre confiance et fidèle amitié. Sans cela mon travail serait plus difficile.
Un grand merci, chers amis et chère famille, de partager ce moment solennel avec moi. »

Dernière modification : 23/04/2018

Haut de page