14 juillet 2020 – discours de l’ambassadrice de France en Slovénie [sl]

Retrouvez le texte, également traduit en anglais après la version française.

Florence Ferrari, l'ambassadrice de France en Slovénie - PNG

Retrouvez la vidéo sur notre page Facebook.

Chers compatriotes, chers partenaires slovènes

Les circonstances exceptionnelles liées à la crise du COVID font que nous ne pouvons cette année fêter le 14 juillet comme d’habitude.

Nous avons ces derniers mois, partout dans le monde, vécu une période compliquée, pour certains dramatique, marquée par un défi sanitaire sans précédent, des économies fortement ébranlées, un changement total de nos modes vie.

L’Union européenne et nos gouvernements ont fait face, en répondant à l’urgence sanitaire par des mesures courageuses, et en préparant l’après crise par des paquets législatifs conséquents.

Pendant cette crise, l’ambassade s’est pleinement mobilisée pour répondre aux sollicitations des Français de passage pris de court par la fermeture des frontières et la suspension des vols. Nous avons de ce point de vue pu compter sur la coopération de nos interlocuteurs slovènes à qui je veux ici rendre hommage.

Pendant ces semaines hors du commun, nous avons aussi été en contact étroit avec la communauté française présente en Slovénie et avec ceux qui, comme les membres du Club d’affaires franco-slovène, ont un lien particulier avec notre pays. « L’équipe France » est restée très unie.

A présent, même si le virus est toujours là et qu’il ne faut pas relâcher la vigilance, nous devons collectivement nous organiser pour répondre aux défis politiques et économiques posés par l’après COVID. Il est nécessaire d’être unis pour y faire face, l’Union européenne apporte des réponses, la France y prend toute sa part – je sais que la Slovénie, qui clôturera le trio de Présidences du Conseil de l’Unions européenne dans un an exactement, est pleinement investie aussi. Nos ministres des affaires étrangères, Messieurs Le Drian et Logar, se sont récemment parlé pour rappeler cette exigence.

Les prochains mois seront cruciaux pour développer davantage encore les coopérations franco-slovènes, de même que les projets qui avaient dû être reportés – je pense au cinquantenaire de la francophonie, à l’opération Goût de France, et bien sûr aux visites bilatérales-. Je sais pouvoir compter sur chacun d’entre vous pour aller de l’avant.

Mes chers amis, tournons-nous donc ensemble vers l’avenir. Bon 14 juillet à tous !

Version anglaise :

Dear compatriots, dear Slovenian partners

Due to the exceptional circumstances linked to the COVID crisis we cannot celebrate July 14 this year as usual.

In recent months, all over the world we have experienced a complicated period, for some dramatic, marked by an unprecedented health challenge, severely shaken economies and a total change in our lifestyles.

The European Union and our governments have faced it, responding to the health emergency with courageous measures, and preparing for the post-crisis era with substantial legislative packages.

During this crisis, the embassy was fully mobilized to respond to requests from French citizens caught short by the closure of the borders and the suspension of flights. From this point of view, we have been able to count on the cooperation of our Slovenian interlocutors to whom I want to pay tribute here.

During these extraordinary weeks, we were also in close contact with the French community present in Slovenia and with those who, like the members of the Franco-Slovenian Business Club, have a special bond with our country. "Team France" has remained very united.

Now, even if the virus is still there and we must not let up on vigilance, we must collectively organize ourselves to respond to the political and economic challenges posed by after COVID. It is necessary to be united to face it, the European Union provides answers, France takes its full share - I know that Slovenia, which will close the trio of Presidencies of the Council of the European Union in a year exactly, is fully invested too. Our foreign ministers, Mr. Le Drian and Mr. Logar, recently spoke to recall this requirement.

The next few months will be crucial to further develop Franco-Slovenian cooperation, as well as the projects that had to be postponed - I have in mind the projects like the 50th anniversary of Francophonie, the gastronomic project Goût de France or of course bilateral visits. I know I can count on each of you to move forward.

My dear friends, let’s look to the future together. I wish to all of you a very pleasant July 14 !

Dernière modification : 16/07/2020

Haut de page